QUI SOMMES-NOUS ?

La collecte en 2018 s’est élevée à 122,673 tonnes contre 113,577 tonnes en 2017 (+8,5 %), 106,050 tonnes en 2016 et 72,939 tonnes en 2015.

A réception, les dons sont triés par catégorie, pesés, rangés en réserve selon leur catégorie, et ceux qui sont en bon état sont mis en vente très rapidement.

 

COLLECTE

Depuis le début de nos activités, notre association indique à ses donateurs qu’elle accepte tous les dons d’objets du quotidien, à l’exception des meubles et de l’électroménager. En effet nous ne disposons pas de suffisamment de place ni pour exposer des meubles ni pour installer un atelier de test et réparation d’électroménager.

Malgré le changement de politique concernant les DEEE, que nous refusons depuis deux ans, nous avons collecté 2,791 tonnes de DEEE en 2018 (contre 2,841 tonnes en 2017 et 3,736 tonnes en 2016)…. La décrue est donc extrêmement lente !

 

 

 

 

REEMPLOI

 

 

 

 

Ce sont donc 93 % des objets réemployés qui ont été vendus ou donnés dans la boutique et 7 % sur internet contre respectivement 89 % et 11 % en 2017 et 87 % et 13 % en 2016.

 

RECYCLAGE

 

 

Les partenaires du recyclage

En 2018 nous avons poursuivi nos partenariats déjà en place, en avons modifié certains et en avons mis en route d’autres.

·         Textile : RECYTEXTILE puis AMELIOR

En ce qui concerne le recyclage, depuis octobre 2017 nous avons dû changer à plusieurs reprises de partenaire : tout d’abord nous avons remplacé notre partenaire LE RELAIS (coopérative faisant partie du groupe Emmaüs) par RECYTEXTILE puis par l’association AMELIOR (qui regroupe les Biffins de Montreuil).

LE RELAIS était devenu moins fiable qu’auparavant au niveau des horaires, il lui arrivait d’être si en retard que la boutique était déjà ouverte lors de son arrivée ce qui était à la fois source de gêne et de dangerosité lors de la manutention des chariots contenant les sacs. De plus, il ne nous fournissait plus les sacs de collecte, de sorte que nous devions les acheter, ce qui générait un coût important, de l’ordre de 5.000 € par an, alors que nous leur donnions le textile.

RECYTEXTILE était censé nous acheter le textile (30 € la tonne) et nous fournissait les sacs. Malheureusement ce partenariat s’est avéré contre-productif : aucun règlement ne nous est parvenu malgré l’édition de factures et des relances successives. Et du jour au lendemain plus aucune ramasse n’a eu lieu, sans que nous ne soyons prévenus et sans aucune explication, ce qui nous a mis dans un grand embarras.

Nous nous sommes alors tournés vers AMELIOR, avec qui nous avions déjà eu l’occasion de travailler. Ils fournissent des sacs réutilisables (alors que ceux du RELAIS et de RECYTEXTILE étaient à usage unique), ils sont à peu près ponctuels, ils prennent tout ce qui ne peut être vendu dans notre boutique (le textile, mais aussi les objets et même les DEEE), et enfin nos dons font vivre exclusivement des familles de Biffins en région parisienne, d’où une meilleure traçabilité et une empreinte écologique plus réduite.

Au total nous avons confié en 2018 à RECYTEXTILE 8,954 tonnes de textile et à AMELIOR 30,330 tonnes de textile et objets divers, soit un total de 39,284 tonnes contre 33,965 tonnes en 2017.

  • Livres : MOMOX

Depuis avril 2015 nous avons recours à la société MOMOX pour écouler une partie de nos livres. Malheureusement MOMOX est devenu beaucoup plus sélectif depuis 2017, de sorte que nous n’avons réussi à lui vendre que 1,488 tonnes de livres en 2018 contre 4,362 tonnes en 2017 et 7,200 tonnes en 2016.

Cette différence s’explique par le fait que nous avons formé nos salariés à l’estimation des ouvrages préalablement à l’envoi à MOMOX. Chaque carton pèse 10 kg, ne sont placés dans ces colis que les ouvrages dont la valeur de rachat proposée par MOMOX dépasse 2 € pour les petits livres et 8 € pour les grands. Au préalable tous les ouvrages étaient expédiés même s’ils n’étaient rachetés que 0,15 €. Cette nouvelle organisation nous permet de faire rentrer plus d’argent en limitant la manutention et l’empreinte carbone puisque les colis sont envoyés en Allemagne.

La procédure avec MOMOX est très intensive en ressources humaines car il faut scanner les livres un par un, attendre la réponse du site internet, et seulement un livre scanné sur 10 est accepté à l’achat par ce site. C’est la raison pour laquelle nous avons en permanence un salarié dédié à cette tâche, et l’aide de bénévoles occasionnellement. Une fois les livres scannés, ils sont mis en cartons et envoyés sans frais de port à la société allemande.

  • Livres : RECYCLIVRE

Compte tenu de la baisse des achats de livres par MOMOX, nous avons repris de manière plus intensive à partir de juin 2017 le partenariat avec RECYCLIVRE. Nous leur avons confié 2,835 tonnes de livres en 2018 contre 3,205 tonnes en 2017 et 0,512 tonnes en 2016.

Nous faisons partie du réseau « Points livres » initié par RECYCLIVRE.

·         DEEE : Déchetterie puis AMELIOR

Suite à une visite de l’inspection du travail en septembre 2014, l’association a décidé de ne plus mettre en vente les objets électriques et électroniques car nous ne sommes pas équipés pour effectuer des tests électriques en toute sécurité. Depuis le début 2015 les appareils électriques étaient transportés au Pôle Innovant lycéen (PIL) du lycée Lazare Ponticelli pour recyclage.

Mais l’accueil de ces dons nous posait un sérieux problème de stockage et de manutention : il faut les peser, les mettre en cartons et attendre d’avoir plusieurs cartons pour aller les porter soit au PIL soit à la déchetterie lorsque le PIL est fermé. Aussi, depuis novembre 2016 nous avons dû nous résoudre à prendre une mesure drastique : refuser les DEEE et demander aux donateurs d’aller les porter directement au PIL ou à la déchetterie. Cela n’a pas été facile au début, et il a fallu de la souplesse, mais nous avons convaincu nos donateurs qu’en raison du manque de place c’était la seule solution.

Malgré cela, la collecte de DEEE glissés subrepticement dans nos bacs s’est encore élevée en 2018 à 2,791 tonnes qui ont été soit apportées à la déchetterie, soit collectées par AMELIOR.

·         Lunettes de vue : Lunettes sans frontière

Ma Ressourcerie collecte des lunettes de vue qu’elle envoie à l’association humanitaire Lunettes sans frontière qui les trie, vérifie leur correction et les distribue gratuitement à des malvoyants pauvres du tiers monde, et aussi en France (6.5 kg en 2018 contre 14,5 kg en 2017 et 18 Kg en 2016).

La baisse s’explique par le fait que nous devons payer les frais d’envoi des colis et que ceux-ci ont fortement augmenté.

A noter que nous n’envoyons à Lunettes sans frontière que les lunettes de vue, les montures sans verres et les lunettes de soleil étant vendues en boutique et fortement appréciées par notre clientèle.

COMMENTAIRES SUR LES CHIFFRES DE LA COLLECTE, DU REEMPLOI ET DU RECYCLAGE

Les chiffres de la collecte, du réemploi et du recyclage appellent les commentaires suivants :

-          La collecte a continué à augmenter (122,673 tonnes contre 113,577, soit + 8,5%), ce qui atteste du fait que nos usagers sont de plus en plus sensibles à la lutte contre le gaspillage et souhaitent donner une seconde vie aux objets dont ils n’ont plus l’usage.

-          On note une forte augmentation des objets (30 tonnes contre 25) et du textile collectés (57 tonnes contre 52), un tassement du tonnage de livres collectés (31 tonnes contre 33).

-          Le réemploi en boutique et le recyclage extérieur se sont stabilisés respectivement aux alentours de 51% et 38%.

-          En revanche, le pourcentage des dons affectés à la poubelle ou mis en déchetterie a fortement augmenté, passant de 7 à 11%. Cela s’explique par le fait que pendant plusieurs mois nous n’avons pas eu de partenaire recycleur, du fait de la défection brutale de RECYTEXTILE, et avons dû pendant cette période porter nos surplus à la déchetterie.

-          On notera qu’en termes de poids, les ventes de textile ont fortement augmenté (24 tonnes contre 18), de même en ce qui concerne les livres (20 tonnes contre 12), alors que celles des objets ont baissé (11 tonnes contre 17). Les chiffres sont inversés si l’on raisonne en termes de recettes : les ventes d’objets ont désormais franchi la barre des 53% contre 50% en 2017.

-          Les objets dirigés vers le recyclage ont fortement augmenté : 42 tonnes contre 36, ce qui s’explique par notre partenariat renforcé en deuxième moitié d’année avec l’association AMELIOR. En revanche la proportion reste stable : 93% textile et 7% DEEE, tous les DEEE étant envoyés au recyclage.

VALORISATION

Atelier couture et valorisation textile

En 2018 nous avons continué à proposer des cours de couture le samedi et poursuivi notre partenariat avec l’association L’aiguille orange. Cette association du 13e nous envoie trois samedis par mois une couturière qui a su développer un très bon relationnel avec les stagiaires des cours de couture, dont plusieurs ont renouvelé leurs inscriptions aux cours mois après mois.

Le professeur accueille des couturiers et couturières débutants ou confirmés qui souhaitent apprendre à concevoir, créer ou réparer des vêtements en utilisant des machines à coudre de seconde main et des matériaux de récupération fournis par nos soins.

Atelier bijoux

En 2018 nous avons organisé plusieurs ateliers de création de bijoux à base de matériaux de récupération, grâce à une bénévole de l’association qui a accueilli des groupes de jeunes enfants des centres de loisirs du 13e et des adultes handicapés.

C’est une manière ludique de sensibiliser ce public au fait de donner une seconde vie aux objets de manière créative.

Atelier T-Sac et Hérisson

Tout au long de l’année nous avons développé les ateliers T-Sac et Hérisson, lors des évènements que nous avons organisé en boutique et qui ont eu un grand succès.

Artistes recycleurs

L’association a continué à accueillir en dépôt-vente certains artistes recycleurs au cours de l’année 2018, notamment ZINAGOGO.

LES USAGERS DE LA BOUTIQUE

Les clients de la boutique sont majoritairement des personnes qui résident dans un périmètre de 1,5 km autour de la boutique, c’est à dire des résidents du 13e arrondissement mais aussi d’une partie du 5e, du 14e, du Kremlin-Bicêtre (sur la ligne 7 du métro), de Gentilly et de Ivry-sur-Seine. 

Les donateurs viennent parfois de plus loin quand ils peuvent venir en voiture. A de nombreuses reprises au cours de l’année nous avons accueilli des dons très importants liés au nettoyage d’un appartement dont l’occupant partait en maison de retraite ou était décédé.

Le nombre d’actes de dons a été de 16.215 en 2018 contre 16.527 en 2017, 14.899 en 2016 et 9.273 en 2015, ce qui représente 72 dons en moyenne par jour, comme l’an dernier.

La répartition des dons (moyenne par jour sur l’ensemble de l’année) est la suivante :

 

Le nombre de passages en caisse a été de 29.311 en 2018 contre 28.887 en 2017 (soit + 4,2 %), 32.536 en 2016 et 27.400 en 2015. Cela représente 131 actes d’achat en moyenne par jour contre 123 l’an dernier.

 

Ceci appelle les commentaires suivants :

-          La collecte comme les ventes se sont fortement développées, spécialement le samedi,

-          le jeudi continue à être un très bon jour de ventes depuis la fermeture du mercredi et la suppression des braderies systématiques ce jour là, et ce en raison de la tenue du marché devant la boutique.

 

FORTE IMPLICATION DES BENEVOLES EN 2018

Les bénévoles sont actifs dans trois domaines : le conseil d’administration composé de 5 membres, les bénévoles en boutique qui viennent toutes les semaines et les bénévoles qui nous aident lors des événements de sensibilisation. Au total l’association peut compter sur une vingtaine de bénévoles.

Les heures consacrées par les bénévoles à l’association ont été comptabilisées tout au long de l’année et représentent 5.780 h en 2018 soit 3,8 équivalents temps plein contre 4.824 heures en 2017, soit 3 équivalents temps plein.

Le nombre d’heures des bénévoles en boutique a diminué du fait de la moindre amplitude horaire d’ouverture. De même les heures de bénévolat évènements ont fortement baissé en raison de notre moindre participation à des évènements extérieurs.

 

les ateliers creatifs


La boutique

associative et solidaire

de réemploi
et de recyclage
126 avenue d'Italie
Paris 13e
01 80 06 40 88

Horaires d'ouverture :
mardi, mercredi et vendredi de 13h30 à 19h30 
jeudi et samedi de 11h00 à 19h30
 
Accueil des dons :
en semaine aux heures d'ouverture de la boutique
le samedi de 11h à 15h

Jours de fermeture :
dimanche et lundi