Notre bilan environnemental

La collecte en 2017 s’est élevée à 113,57 tonnes contre 106,05 tonnes en 2016 et 72,9 tonnes en 2015, en augmentation de 7 % par rapport à 2016.

A réception, les dons sont triés par catégorie, pesés, rangés en réserve selon leur catégorie, et ceux qui sont en bon état sont mis en vente très rapidement.

Collecte, réemploi et recyclage en 2017

COMPOSITION DES DONS COLLECTESCollecte 2017 (kg)% des donsCollecte 2016 (kg)Variation 2016/2017
Textile, chaussures, linge de maison 52.008 46 % 54.124 - 4%
Livres, CD, DVD 33.543 30 % 25.437 + 31,8 %
Objets divers (vaisselle, jouets, déco) 25.185 22 % 22.753 + 10,6 %
DEEE 2.841 2 % 3.736 - 24 %
TOTAL 113.577 100 % 106.050 + 7 %

UTILISATION DES DONS COLLECTES2017 (kg)% des dons2016 (kg)% des dons
Réemploi en boutique 61.096 kg 54 % 53.833 51 %
Réemploi et recyclage extérieur 44.418 kg 39 % 42.491 40 %
Poubelles 8.063 kg 7 % 9.726 9 %
Total 113.577 kg 100 % 106.050 100 %

Ce sont donc 93 % des dons qui sont réemployés ou recyclés, contre 91 % en 2016 et 87 % en 2015.

DETAIL DU REEMPLOIVentes 2017 (kg)% du réemploi% des recettes boutique(€)Ventes 2016 (kg)% du réemploi% des recettes boutique(€)
Ventes en boutique – TLC 18.126 26 % 36,5 % 15.369 29 % 43 %
Vente en boutique Livres CD DVD 12.137 18 % 13,5 % 5.729 11 % 13 %
Vente en boutique Objets divers(vaisselle, jouets, déco) 17.122 25 % 50,0 % 13.027 24 % 44 %
Dons à la porte de la boutique (livres donnés) 13.710 20 %   12.514 23 %  
Vente de livres sur internet (Momox, Recyclivre) 7.567 11 %   7.194 13 %  
Total 68.662 100 % 100 % 53.833 100 % 100 %

 Ce sont donc 89 % des objets réemployés qui sont vendus ou donnés dans la boutique et 11 % sur internet contre respectivement 87 % et 13 % en 2016.

DETAIL DU RECYCLAGERecyclage 2017 (kg)% du recyclageRecyclage 2016 (kg)% du recyclage
Textiles recyclés (Le Relais+Amelior) 33.965 92 % 38.755 91 %
DEEE recyclés (PIL) 2.886 8 % 3.736 9 %
Total 36.851 100 % 42.491 100 %

 Ces chiffres appellent les commentaires suivants :

  • D’une manière générale, les ventes en boutique ont progressé en tonnage, du fait de la politique systématique de réassort mise en place par la nouvelle directrice.
  • Malgré la forte hausse de la collecte de livres, CD, DVD, la vente de livres sur internet et le nombre de livres donnés à la porte de la boutique ont peu progressé, en revanche les ventes de ce type d’articles en boutique ont doublé en poids (mais malheureusement pas en recettes !)
  • Les ventes de textile ont progressé malgré la baisse de la collecte.
  • Les ventes d’objets (vaisselle, jouets, déco) sont en très nette progression.
  • Tous les DEEE sont envoyés au recyclage.
  • Le tonnage de poubelle a baissé ; il s’élève encore à 7% des dons, contre 9% en 2016, et s’explique par la quantité de vaisselle et de jouets qui nous arrivent abîmés et ne disposent pas de filière de recyclage.

 

les usagers de la boutique EN 2017

Le nombre d’actes de dons a été de 16.527 contre 14.899 en 2016 et 9.273 en 2015, ce qui représente 72 dons en moyenne par jour et une augmentation de 11 % par rapport à l’an dernier.

Le nombre de passages en caisse a été de 28 .887 contre 32.536 en 2016 et 27.400 en 2015, soit une baisse de 16 %. Cela représente 126 personnes en moyenne par jour comme l’an dernier.

MOIS Nb de clientsdu mois Moyenne clientspar jour
01 - JANV 2 716 123
02- FEVRIER 2 474 124
03 - MARS 2 837 129
04 - AVRIL 1 854 124
05 - MAI 2 557 128
06 - JUIN 2 766 132
07- JUILLET 2 602 130
08 - AOUT 879 110
09 - SEPTEMBRE 2 981 136
10 - OCTOBRE 2 655 121
11 - NOVEMBRE 2 315 116
12 - DECEMBRE 2 251 132
Total général 28 887 126

Le nombre de clients est significativement plus bas que celui de 2016 (28 .887 clients contre 32.414).

Cela est dû à l’inquiétude des clients en période électorale, qui a entraîné un début d’année difficile et d’autre part au fait que la boutique a été ouverte sur une moins grande amplitude horaire (5 jours complets par semaine sur la première moitié de l’année, puis 2 jours complets seulement et 3 jours à horaire réduit à partir de septembre 2017, soit une amplitude hebdomadaire d’ouverture de 35 heures au lieu de 40 heures précédemment et 48 heures au cours de la première moitié de 2016).

Les clients de la boutique sont majoritairement des personnes qui résident dans un périmètre de 1,5 km autour de la boutique, c’est à dire des résidents du 13e arrondissement mais aussi d’une partie du 5e, du 14e, du Kremlin-Bicêtre (sur la ligne 7 du métro) et de Ivry-sur-Seine.

Les donateurs viennent parfois de plus loin quand ils peuvent venir en voiture. A de nombreuses reprises au cours de l’année nous avons accueilli des dons très importants liés au nettoyage d’un appartement dont l’occupant partait en maison de retraite ou était décédé.

Une analyse fine des chiffres de la collecte et de ceux des ventes, classés par jour de la semaine, nous a permis de constater une nette évolution par rapport à 2016 :

En ce qui concerne la collecte (moyenne par jour sur l’ensemble de l’année) :

2017 2016
Samedi 710 kg Samedi 701 kg
Jeudi 458 kg Vendredi 362 kg
Mardi 439 kg Lundi 362 kg
Vendredi 438 kg Mardi 337 kg
Lundi 430 kg Jeudi 324 kg
Mercredi - Mercredi 317 kg

 En ce qui concerne les ventes (moyenne par jour sur l’ensemble de l’année) :

2017 2016
Samedi 1.028 € Samedi 1.015 €
Jeudi 908 € Jeudi 798 €
Vendredi 810 € Mardi 783 €
Mardi 799 € Mercredi 760 €
Lundi 750 € Lundi 751 €
Mercredi - Vendredi 746 €

Ceci appelle les commentaires suivants:

  • la collecte comme les ventes se sont fortement développées, spécialement le samedi
    - la fermeture du mercredi n’a pas eu d’impact négatif sur nos recettes puisque les ventes du mercredi se sont manifestement reportées sur les autres jours de la semaine
    - le jeudi est devenu un très bon jour de ventes depuis la fermeture du mercredi et la suppression des braderies systématiques ce jour là, et ce en raison de la tenue du marché devant la boutique.

les PARTENAIRES DU RECYCLAGE EN 2017

En 2017 nous avons poursuivi nos partenariats déjà en place, en avons modifié certains et en avons mis en route plusieurs autres.

  • Textiles : Le Relais puis Amélior

Depuis octobre 2017 nous avons remplacé notre partenaire Le Relais (coopérative faisant partie du groupe Emmaüs) par l’association Amélior (qui regroupe les Biffins de Montreuil).

Le Relais était devenu moins fiable qu’auparavant au niveau des horaires, il lui arrivait d’être si en retard que la boutique était déjà ouverte lors de son arrivée ce qui était à la fois source de gêne et de dangerosité lors de la manutention des chariots contenant les sacs. De plus, il ne nous fournissait plus les sacs de collecte, de sorte que nous devions les acheter, ce qui générait un coût important alors que nous leur donnions le textile.

Avec Amelior, la situation est différente : ils fournissent des sacs réutilisables (alors que ceux du Relais étaient à usage unique), ils sont à peu près ponctuels, ils prennent tout ce qui ne peut être vendu dans notre boutique (le textile, mais aussi les objets et même les DEEE), et enfin nos dons font vivre exclusivement des familles de Biffins en région parisienne, d’où une meilleure traçabilité et une empreinte écologique plus réduite.

Au total nous avons confié au Relais 22,849 tonnes de textile en 2017 et à Amelior 11,116 tonnes de textile et objets divers, soit un total de 33,965 tonnes contre 38,755 tonnes au Relais en 2016.

  • Livres : MOMOX

Depuis avril 2015 nous avons recours à la société MOMOX pour écouler une partie de nos livres. Malheureusement MOMOX est devenu beaucoup plus sélectif en 2017, de sorte que nous n’avons réussi à lui vendre que 4,362 tonnes de livres contre 7,2 tonnes en 2016.

Cette société, basée en Allemagne, propose un site internet sur lequel elle rachète à bas prix les livres qui ont une bonne probabilité de revente. Même si le prix d’achat est souvent de 0,15 €, cela reste plus intéressant pour nous de vendre des livres plutôt que de les stocker, nos capacités de vente étant limitées par notre quantité de rayonnages et notre clientèle.

La procédure avec MOMOX est très intensive en ressources humaines car il faut scanner les livres un par un, attendre la réponse du site internet, et seulement un livre scanné sur 10 est accepté à l’achat par ce site. C’est la raison pour laquelle nous avons en permanence un salarié dédié à cette tâche, et l’aide de bénévoles occasionnellement. Une fois les livres scannés, ils sont mis en cartons et envoyés sans frais de port à la société allemande.

Malgré nos efforts, les recettes du MOMOX sont en chute libre : 13.921 € en 2017 contre 23.275 € en 2016 ( - 41 %).

  • Livres : Recyclivre

Compte tenu de la baisse des achats de livres par MOMOX, nous avons repris de manière plus intensive à partir de juin 2017 le partenariat avec Recyclivre. Nous leur avons confié 3.205 kg de livres contre 512 kg en 2016.

Les livres ne nous étant payés qu’une fois vendus, nous ne recevrons un règlement qu’en 2018.

Nous faisons partie du réseau « Points livres » initié par Recyclivre.

  • DEEE : Pôle Lycéen Innovant (PIL) du Lycée Lazare Ponticelli du 13e

Suite à une visite de l’inspection du travail en septembre 2014, l’association a décidé de ne plus mettre en vente les objets électriques et électroniques car nos locaux ne sont pas suffisamment bien équipés pour effectuer des tests électriques en toute sécurité. Depuis le début 2015 les appareils électriques sont transportés au Pôle Innovant lycéen (PIL) du lycée Lazare Ponticelli pour recyclage grâce au triporteur de l’association.

Le lycée a des procédures de tri et nous assure une traçabilité des déchets ultimes. Il développe un programme d’enseignement adapté aux élèves décrocheurs qu’il accueille, en leur apprenant à démonter et réparer ce type d’objets. Ils sont actuellement en cours de partenariat avec ECOLOGIC, un éco-organisme de recyclage agréé.

Néanmoins ce débouché ne permet pas d’absorber tout le volume reçu en DEEE, en particulier pendant les vacances scolaires quand le lycée est fermé, c'est-à-dire 16 semaines par an. Grâce à la convention avec la déchetterie de la Poterne des Peupliers, nous apportons nos DEEE à la déchetterie pendant les vacances scolaires.

En 2016, ce sont 3,736 tonnes de DEEE que nous avons ainsi dirigées vers le recyclage.

Mais l’accueil de ces dons nous pose un sérieux problème de stockage et de manutention : il faut les peser, les mettre en cartons et attendre d’avoir plusieurs cartons pour aller les porter soit au PIL soit à la déchetterie. Aussi, en novembre 2016 nous avons dû nous résoudre à prendre une mesure drastique : refuser les DEEE et demander aux donateurs d’aller les porter directement au PIL ou à la déchetterie. Cela n’a pas été facile au début, et il a fallu de la souplesse, mais nous avons convaincu nos donateurs qu’en raison du manque de place c’était la seule solution.

Il reste bien sûr quelques objets électriques glissés dans des sacs et qui passent inaperçus lors de la collecte. Mais nous avons réussi à limiter la casse en n’allant au PIL ou à la déchetterie qu’une fois par semaine au lieu de trois auparavant.

  • Sacs plastiques : Les Filles du Facteur

Nous avons poursuivi en 2017 notre partenariat avec l’association Les Filles du Facteur grâce auquel un bidon est installé dans notre boutique dans lequel le public dépose les sacs plastiques fins. Ils sont récupérés régulièrement par cette association afin d’être utilisés pour faire des objets au crochet avec des femmes en situation précaire et très éloignées de l’emploi. Ces objets de grande qualité sont revendus à la boutique CONRAN SHOP (Paris 7e et New York).

Mais du fait de la suppression progressive des sacs plastique, cette collecte s’est tarie en cours d’année, de sorte que nous avons dû mettre fin à ce partenariat. L’association Les Filles du facteur réfléchit de son côté à remplacer le tissage issu des sacs plastique par du tissage issu de tissus de récupération. Nous allons donc mettre en place en 2018 un nouveau partenariat avec cette association.

  • Lunettes de vue : Lunettes sans frontière
Ma Ressourcerie collecte des lunettes de vue qu’elle a commencé en 2015 à envoyer à l’association humanitaire Lunettes sans frontière qui les trie, vérifie leur correction et les distribue gratuitement à des malvoyants pauvres du tiers monde, et aussi en France (14,5 kg contre 18 Kg en 2016).

La valorisation EN 2017

Atelier couture et valorisation textile

En 2017 nous avons continué à proposer des cours de couture le samedi et poursuivi notre partenariat avec l’association L’aiguille orange. Cette association du 13e nous envoie trois samedis par mois une couturière qui a su développer un très bon relationnel avec les stagiaires des cours de couture, et plusieurs d’entre elles ont renouvelé leurs inscriptions aux cours mois après mois.

Artistes recycleurs

L’association a continué à accueillir en dépôt-vente certains artistes recycleurs au cours de l’année 2017, notamment ZINAGOGO et La Scie de Lucie.

Ateliers T-Sac et Hérisson

Tout au long de l’année nous avons développé les ateliers T-Sac et Hérisson, lors des évènements auxquels nous avons participé et qui ont eu un grand succès.

 

FORTE IMPLICATION DES BENEVOLES EN 2017

Les bénévoles sont actifs dans trois domaines : le conseil d’administration composé de 8 membres, les bénévoles en boutique qui viennent toutes les semaines (environ une vingtaine), les bénévoles qui nous aident lors des événements de sensibilisation. Au total l’association peut compter sur une vingtaine de bénévoles.

Les heures consacrées par les bénévoles à l’association ont été comptabilisées tout au long de l’année et représentent 4.824 heures (contre 6.486 heures en 2016), soit 3 équivalents temps plein (contre 4 en 2015).

Le nombre d’heures des bénévoles en boutique a diminué du fait de la moindre amplitude horaire d’ouverture. De même les heures de bénévolat évènements ont fortement baissé en raison de notre moindre participation à des évènements extérieurs.